1er avril 2015: projection « Cherche zone blanche désespérément » à Woluwe-Saint-Lambert

1er avril 2015 à 20 H 00, à Woluwe-Saint-Lambert. Salle des conférences de l’hôtel communal (avenue Paul Hymans 2), à l’initiative de Gregory Matgen, échevin de l’environnement, de la nature et du développement durable

———————————————-

La survie des personnes électro-hypersensibles dans un monde de plus en plus exposé aux ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile

Les ondes électromagnétiques les font souffrir : si on prenait le temps de les écouter ? Déjà deux fois primé pour ses documentaires sur l’environnement, Marc Khanne livre ici un nouveau film humain, rythmé et argumenté : Entre la promotion de la 4G et la souffrance observée chez certains, que penser du monde toujours plus «rapide et interconnecté » que l’on nous promet ?

http://www.electrosensible-zone-blanche-ehs-film.com

Synopsis

« Cherche zone blanche désespérément »

Voici un sujet émergeant et encore mal connu.

Qui sont ces personnes électro-hypersensibles dont les médias parlent de temps à autre ?

Alerté sur ces questions par une amie qui était devenue elle-même électrosensible, le réalisateur de ce film a mené l’enquête pendant plus de deux ans et rencontré un peu partout en France mais aussi à l’étranger une soixantaine d’« EHS » c’est-à-dire de personnes devenues électro-hypersensibles aux champs électromagnétiques.

Rencontre de personnes EHS en DrômeCherche zone blanche désespérément
Première constatation : de plus en plus de personnes sont confrontées à toutes sortes de symptômes quand elles sont en présence de téléphones portables, de systèmes de communication sans fil (antennes, wifi, etc.), ou même du courant domestique.
Pour se protéger, elles doivent se calfeutrer, déménager ou pire encore quitter leur famille et arrêter de travailler.

Il y a vingt ans ce phénomène n’existait pas, aujourd’hui il est mondial.
Ce que l’enquête va montrer également c’est que les graves symptômes décrits par les EHS ressemblent curieusement à ceux du « syndrome des micro-ondes » rencontrés chez les professionnels du radar. Or, les technologies sont voisines, et les effets délétères déjà documentés depuis 50 ans !

Témoignage après témoignage, une réalité troublante est dévoilée : pour des raisons encore mal élucidées, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants deviennent intolérants aux champs électromagnétiques artificiels diffusés aujourd’hui massivement dans notre environnement.

Pouvons-nous tous être touchés à des degrés divers ?
Y’a-t-il d’autres effets à moyen ou à long terme ?

Pour les électro-hypersensibles,
en tout cas, il y a urgence !

Publicités
Cet article a été publié dans Actions / nouvelles de Bruxelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 1er avril 2015: projection « Cherche zone blanche désespérément » à Woluwe-Saint-Lambert

  1. Ping : 22 Mars 2015: projection « Cherche zone blanche désespérément » au Festival du Film Documentaire Millenium | Collectif Dé-Mobilisation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s