24 antennes GSM au-dessus de chez soi

La Libre– A Koekelberg, dans la rue De Neck, les habitants des anciennes chocolateries Victoria, reconverties depuis 2004 en immeuble à appartements, cohabitent depuis les premiers jours avec… 24 antennes-relais installées sur leur toit. Des antennes, dissimulées parfois derrière de fausses cheminées, et installées à une époque où aucune autorisation n’était requise pour les opérateurs.

Des habitants s’inquiètent d’une telle concentration d’antennes dans leur quartier. L’IBGE assure pourtant que les normes sont respectées.

Décrocher son GSM, passer un coup de fil en pleine rue. Envoyer un SMS dans le métro, faire partager aux usagers sa sonnerie ringarde où des bribes de sa vie privée… Autant de gestes qui sont devenus quotidiens pour une majorité de Bruxellois et qui ne seraient pas possibles sans la présence invisible de centaines d’antennes-relais en différents points stratégiques de la ville.

Des antennes-relais dont on est généralement heureux de se trouver dans la zone de rayonnement, à moins bien sûr d’en avoir une au-dessus de chez soi, et de craindre pour sa santé.

A Koekelberg, dans la rue De Neck, les habitants des anciennes chocolateries Victoria, reconverties depuis 2004 en immeuble à appartements, cohabitent depuis les premiers jours avec… 24 antennes-relais installées sur leur toit. Des antennes, dissimulées parfois derrière de fausses cheminées, et installées à une époque où aucune autorisation n’était requise pour les opérateurs. « Nous avons toujours su que les antennes étaient là » indique Cédric Genin, président du CA de la copropriété Victoria. « Des contrats ont été passés avant la rénovation du bâtiment avec les trois opérateurs. Ils rapportent aujourd’hui une redevance à la copropriété qui est conforme aux prix du marché. »

Depuis 2007, une ordonnance de la région bruxelloise encadre de manière plus stricte l’installation d’antennes GSM. Les émissions ne peuvent dépasser 3 Volts par mètre et chaque opérateur doit désormais disposer d’un permis d’Environnement délivré par l’IBGE, après avis d’enquête publique réalisée par la commune.

A Koekelberg, le débat sur la présence des antennes s’est réveillé au début de l’été quand Belgacom a déposé une demande de régularisation pour 8 des antennes présentes sur le toit de la copropriété Victoria. « Nous avons découvert qu’aucun endroit à Bruxelles n’avait une telle concentration d’antennes », explique Jacques Van Neck, président du comité de quartier.

Certains habitants ont exprimé leurs craintes. Une pétition a recueilli 50 signature et une copropriétaire, avocate, a déposé une lettre argumentée pour protester contre la manière dont la procédure s’opérait. « Nous ne sommes pas opposés sur le principe à la présence des antennes. Mais ce qui est innacceptable pour nous c’est que chaque opérateur dépose sa demande séparément. On va peut-être régulariser Belgacom en leur disant qu’ils sont en dessous des normes. Mais que va-t-il se passer quand les deux autres opérateurs feront la même demande? » Pour ces riverains inquiets, les 24 antennes présentes sur le toit de la copropriété doivent être traitées dans un seul et même dossier.

Du côté de l’IBGE, on affirme que les 8 antennes Belgacom sont en dessous des normes fixées par l’Ordonnance. On affirme également que les demandes futures des deux autres opérateurs ne devraient pas poser de problème. « Le seuil est en effet fixé à 3 volts par mètre mais les opérateurs ne peuvent en réalité dépasser un quart de ce seuil afin de permettre à plusieurs opérateurs de se trouver sur un même site », explique ainsi Benoît Willocx de l’IBGE. Dans le cas de ce dossier, les antennes Belgacom sont bel et bien, selon lui, en-dessous de ce seuil d’un quart de 3 volts par mètre.

En attendant la réponse de l’IBGE, qui pourrait délivrer le permis d’environnement d’ici deux mois, le comité de quartier a tout de même l’intention de faire procéder lui-même à des mesures de rayonnement pour les 24 antennes présentes sur le site.

Source: La Libre

Publicités
Cet article a été publié dans Actions / nouvelles de Bruxelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s