Participation du collectif Dé-mobilisation au journal d’Inter-Environnement Bruxelles

Pour son numéro 249 de juin 2011, Inter-Environnement Bruxelles a proposé au Collectif Dé-Mobilisation de réaliser un dossier concernant ce nouveau type de pollution, invisible, incolore et inodore : la pollution électromagnétique.

Introduction du dossier :

Tout le monde aura bien entendu pu le remarquer, ces dernières années les appareils de téléphonie mobile ont proliféré dans notre quotidien. Une quinzaine d’années après l’introduction massive des différentes technologies sans fil, nous constatons, hélas, l’ampleur des inconvénients, tant en termes de santé publique qu’en termes de rythme de vie ou de respect d’autrui.

En effet, de plus en plus de personnes ressentent aujourd’hui les effets des rayonnements électromagnétiques émanant des antennes de téléphonie mobile, mais aussi des bornes wi-fi placées dans l’espace public et les espaces privés, ou encore des engins DECT (téléphones sans fil d’intérieur). Elles constatent quotidiennement dans leur corps l’ampleur du désastre de santé publique en cours, comme nous le montrera un témoignage du vécu sous les micro-ondes électromagnétiques. Dans une société où les industriels semblent obtenir des autorités politiques et sanitaires une carte blanche pour le déploiement de leurs technologies dans notre environnement, nous désirons alerter la population. Ce dossier apportera des éclairages sur les systèmes techniques installés dans notre environnement, et un point sur l’état des connaissances au sujet de leurs effets sur la santé humaine. D’autres sujets seront abordés, telles les implications sociales ou environnementales de cette évolution technologique récente.

Nous ne prétendons pas être exhaustif sur cet important problème de société, le sujet étant extrêmement vaste et complexe, mais nous tentons de permettre à chacun d’entrevoir les différentes dimensions de la question, et de fournir les clefs de lecture permettant de se renseigner de manière plus complète. Par ailleurs, nous continuerons nos recherches et nos diverses actions de sensibilisation et restons la disposition de nos lecteurs pour de plus amples informations.

L’intégralité du dossier en document pdf ci-dessous ou à consulter sur le site de l’IEB.

Bruxelles en Mouvements: Ondes de Choc (PDF)

Bonne lecture.

————————————————————–

« INTER-ENVIRONNEMENT BRUXELLES ASBL, POUR FAIRE DE BRUXELLES UNE VILLE DURABLE »

Inter-Environnement Bruxelles (IEB) est une fédération de près de 80 comités de quartiers et groupes spécialisés dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Depuis plus de 30 ans, l’équipe d’Inter-Environnement Bruxelles agit pour améliorer la qualité de la vie à Bruxelles. En accord avec son conseil d’administration composé de représentants des comités de quartier et associations membres, la fédération défend et promeut une ville qui permet à la fois émancipation et solidarité. Son fonctionnement et son évolution doivent garantir le bien-être des générations actuelles et à venir. Dans une perspective urbaine et humaine.

Inter-Environnement Bruxelles asbl, Rue d’Edimbourg, 26, 1050 Bruxelles.
Tél. : 02/893 09 09. Fax : 02/893 09 01.
www.ieb.be

Publicités
Cet article a été publié dans Actions / nouvelles de Bruxelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s